Covid-19 : Port du masque


COMMUNIQUÉ DE PRESSE
COVID-19
Le préfet du Doubs rend le port du masque obligatoire pour tous les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et les marchés
Au regard de l’évolution de la situation sanitaire dans le Doubs, Joël MATHURIN, préfet du Doubs, a décidé de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du département, à compter du samedi 15 août à 08h00 et jusqu’au lundi 14 septembre 2020 08h00, pour les personnes de 11 ans et plus, dans tout rassemblement ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes.Cette obligation concerne les manifestations soumises à déclaration en Préfecture en application de l’article 3 du décret du 10 juillet 2020 modifié ainsi que les marchés non-couverts, vide-greniers ou brocantes.La campagne de dépistage du virus COVID-19 organisée dans le Doubs démontre une vulnérabilité du département avec une reprise latente de l’épidémie et rend nécessaire l’édiction de nouvelles mesures de prévention à l’échelle de son territoire. En effet, le virus affecte toujours le département, avec des foyers épidémiques recensés ces dernières semaines à la suite d’événements festifs impliquant plusieurs personnes, y compris au sein de cellules familiales.Afin de lutter encore plus efficacement contre la propagation du virus et de prévenir tout risque d’un éventuel rebond de l’épidémie, le Préfet du Doubs a donc décidé, en concertation avec les élus locaux, d’étendre le port du masque obligatoire aux manifestations soumises à déclaration en Préfecture en application de l’article 3 du décret du 10 juillet 2020 modifié, ainsi qu’aux marchés non-couverts, vide-greniers ou brocantes. Ils constituent en effet des occasions particulièrement favorables à la transmission rapide, simultanée et à grande échelle du virus, y compris en milieu ouvert.Ce renforcement des mesures de prévention fait également suite au constat réalisé par les forces de sécurité intérieure. En effet, certains rassemblements non-déclarés se tiennent sans respect des règles de distanciation sociale, et notamment physique d’un mètre entre deux personnes.Il est rappelé que les mesures générales actuellement en vigueur en application du décret du 10 juillet 2020 modifié doivent continuer à être respectées, notamment dans le cadre des établissements recevant du public ouverts de jour ou de nuit (port du masque obligatoire en lieu clos, distanciation physique…).Des contrôles renforcés vont continuer à être organisés par les services de la Police Nationale et de la Gendarmerie en coopération avec les Polices municipales des communes concernées.Pour rappel, le non-respect de cette nouvelle obligation est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4ᵉ classe, soit 135 € et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende prévue pour les contraventions de 5ᵉ classe, soit 1 500 €, ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours, de six mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général.Pour la santé de tous, le Préfet du Doubs appelle la population à respecter strictement ces mesures afin de se protéger soi-même et protéger les autres.

P.J : arrêté préfectoral du 12 août 2020

Alerte canicule

Alerte canicule.
L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels qui s’adressent tout particulièrement aux personnes fragiles : personnes âgées de plus de 65 ans, personnes en situation de handicap ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, jeunes enfants…

Cliquer sur l’image pour plus d’infos

Il s’agit de :

  • Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif
  • Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour
  • Éviter les efforts physiques
  • Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais
    (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…)
  • Maintenir son logement frais (fermer fenêtres et volets la journée, les ouvrir le soir et la nuit s’il fait
    plus frais)
  • Penser à donner régulièrement des nouvelles aux proches et, dès que nécessaire, oser demander
    de l’aide.

Dans le cadre du plan canicule, l’ensemble des services sanitaires et médico-sociaux de la région sont alertés et mettent en œuvre les consignes pour adapter leurs procédures au contexte COVID.

Dans tous les cas, le respect des gestes barrières, notamment la distanciation physique et le port du
masque lorsque celle-ci n’est pas possible, doit perdurer. Il ne faut jamais humidifier le masque, même si cela peut procurer une sensation de rafraîchissement. Si le masque se trouve humidifié, par exemple à cause de la transpiration, il faut le changer rapidement, car son efficacité n’est plus assurée.

Le mot du maire

jean-yves-pralon-maire-de-tallenay

2019…2020

2019

Cette année aura été marquée par de nombreux travaux effectués sur la Commune :

  • Travaux d’accessibilité de la Mairie et de la salle « Charles Mollet »
  • Réfection du bloc sanitaire de la salle Mollet
  • Réfection du parking de la Mairie
  • Réfection du local de l’employé communal
  • Aménagement de l’arrêt de bus Vauciels en terme d’accessibilité et de sécurité
  • Arrivée et déploiement de la fibre optique sur la Commune
  • Installation de jeux pour les enfants
  • Reprise de la signalétique horizontale et verticale des voiries
  • Mise en place de la vidéosurveillance sur l’ensemble du Village

Le 1er trimestre 2020 ne sera pas de trop pour finir les autres travaux prévus en cette fin de mandat par le Conseil Municipal :

  • Installation d’un plan « Relais Information Service » à l’entrée du Village
  • Poursuite du remplacement des menuiseries extérieures de la salle polyvalente « Charles Mollet »
  • Extension du Columbarium
  • Achat et mise en place d’un défibrillateur aux abords de la Mairie

2020

  • La mise en place d’une Antenne Relais de Téléphonie Mobile devrait être effectuée rapidement. Un arrêté des ministères des Finances et de l’Economie paraitra en janvier 2020 afin de permettre aux différents opérateurs d’intervenir dans un délai maximal de vingt-quatre mois pour assurer une bonne desserte de la téléphonie mobile sur les territoires de Tallenay et Châtillon-le-Duc.
  • 2020 verra également le lancement de la 1ère tranche de la réfection de la voirie communale reliant Tallenay à Châtillon-le-Duc

Voilà les informations essentielles que je tenais à vous apporter concernant la vie communale.

2020 sera également l’année du renouvellement des Conseils Municipaux, l’occasion pour moi de vous dire « Au revoir » comme je l’avais annoncé à mon Conseil Municipal dès 2014 à la suite de mon élection pour ce cinquième et dernier mandat.

Tout d’abord je tenais à remercier toutes celles et ceux qui ont œuvrer à mes côtés tout au long de ces trente et une années pour privilégier l’intérêt général ainsi que tous mes Amis politiques et les différents services de l’Etat et des Collectivités Locales  qui m’ont soutenu à porter financièrement l’ensemble des dossiers ; sans eux, rien ou très peu de réalisations auraient été menées à bien sur le seul budget communal,  par trop contraint.

Je précise aussi qu’il ne s’agit pas d’une décision qui serait liée à une certaine lassitude, mais certaines critiques voir insultes et que j’ai essuyées lors de l’approbation du PLU ou à certaines occasions « affouage, gens du voyage, lotissement rue de Longchamp, trottoir CD150 » m’ont affecté.

La Commune a besoin de sang neuf, d’un nouveau regard, de nouvelles idées, d’ambitions… Il est temps que notre jeunesse s’investisse dans la vie communale, afin de pouvoir assurer un avenir radieux pour notre population, faute de quoi nous perdrions à coup sûr notre indépendance, voire notre identité reconnue par toutes et tous au Grand Besançon Métropole.

Maintenir la qualité de vie en offrant de nouveaux services et de nouvelles animations à nos habitants, il reste tant à faire…

Voilà de quoi motiver celles et ceux qui dirigeront demain notre Village.

Je pars avec le sentiment du devoir accompli avec cependant le regret de voir trop souvent dans ce Village l’intérêt privé mettre à mal l’intérêt général. C’est ainsi… et je le regrette vivement !

J’adresse mes sincères remerciements aux personnes qui m’ont témoigné leur confiance, leur soutien et leur sympathie pendant toutes ces années.

Bonne fin d’année à toutes et tous.

Une Tallenaysienne championne du monde pour la seconde fois

C’est à Chicago que Charline Delay et Cindy Collot sont venues défendre leur titre de championnes du monde de voile contact acquis en 2014 à Banja-Luka en Bosnie-Herzégovine. Avec un total de 230 points, elles ont devancé l’équipe de France B (189), Russie (186), Qatar (180), Suisse (168), Suisse (137), USA (124)… Entre-temps, elles ont gagné la coupe du monde qui s’est déroulée à Dubaï en décembre 2014.

Pour parvenir à ces résultats, elles doivent jongler sans cesse avec leur emploi du temps. Cindy est infirmière en maison de retraite et Charline interne en chirurgie. Toutes deux ont effectué leur premier saut il a une dizaine d’années et chaque week-end c’est une vingtaine qu’elles réalisent à la Vèze.

Les capacités des deux jeunes femmes ont rapidement été perçues par Michel Poulet, entraineur national DNT. C’est lui qui les a orientées à la voile contact à deux, les a associées et les a sélectionnées en équipe de France Espoir.

Leur entente, leur cohésion en vol et leur morphologie similaire ont rapidement fait leur preuve : premier titre de championnes de France en 2011.

Cette discipline qui se pratique également à quatre est l’une des plus spectaculaire du parachutisme. Elle consiste à effectuer des figures imposées, parachute ouvert. Le saut est suivi par un vidéaste qui remet le film au juge à l’atterrissage.

Charline et Cindy ont fait leurs premiers championnat du monde avec David Huet de Devecey. Désormais c’est Kevin Techer, domicilié à Arguel, qui les suit en vol.

Dans leur catégorie, Charline et Cindy sont pratiquement les seules filles.

Quatre jeunes floorballers en Italie

Hugo Botton et Léo Vallar de Châtillon-le-Duc, Thomas Courtet et Maël Fanjoux de Tallenay ont participé dernièrement aux qualifications pour le Mondial B de floorball à Celano en Italie. Remarqués lors de leurs prestations avec l’équipe adulte du Club Unihockey Bisontin (CUB), qui a terminé vice-champion de France de première division à l’issue de la saison 2015/2016, ils ont intégré l’équipe de France des « moins de 19 ans » pour effectuer quelques stages fin 2015, et ont été sélectionnés pour participer à la phase finale de qualification donnant accès aux championnats du monde B de floorball. Ce sport étant en plein développement en France, il s’agissait de la première participation de l’équipe de France « Jeunes » à ce niveau mondial.

Quatre matchs étaient au programme : tout d’abord contre les Pays-Bas, classée 22e nation mondiale,. L’équipe de France s’est inclinée 11 à 7 dans un match très accroché. Ensuite, à l’issue d’une rencontre de très haut niveau, ils se sont inclinés 8 à 7 devant l’Estonie (12e mondiale), ratant le match nul à quelques secondes de la fin. Pour leur troisième match, c’est de nouveau de justesse, 4 à 3, qu’ils se sont inclinés, cette fois devant l’Espagne (17e mondiale). Lors de l’ultime rencontre de poule, ils ont battu l’Italie, pays organisateur,  9 à 8, au cours d’une partie particulièrement indécise et engagée et dans une ambiance magnifique où des supporters français avaient fait le déplacement pour encourager les jeunes joueurs tricolores.

A défaut de qualification pour la phase finale, cette première expérience internationale laissera des souvenirs inoubliables. Depuis, ces quatre jeunes floorballeurs ont été appelés en équipe de France pour participer début novembre au « Tournoi international de France » à Rouen.